Comment se déroule la livraison?


Les commandes passées chez Madeleine Jeux sont expédiées par transporteur (en général Géodis ou DPD selon la localité, le poids et le volume des colis).

Le transporteur vous contacte par SMS (Géodis) ou le chauffeur doit vous appeler pour vous avertir de son passage.

Si vous n'êtes pas disponible, pas de panique, vous pouvez programmer une nouvelle livraison.

Indiquez nous une adresse de livraison (vus pouvez indiquer une adresse de livraison différente de l'adresse de facturation) où une personne peut facilement récupérer la marchandise (à domicile, au travail, famille...) du Lundi au Vendredi, de 8 H 00 à 18 H 00.

Et n'hésitez pas à nous contacter si besoin, nous sommes toujours disponibles pour vous accompagner.

Veuillez toujours contrôler la marchandise reçue (conformité, quantité), même si le livreur vous dit ne pas avoir le temps, vous pouvez, et devez contrôler la marchandise reçue au moment où le livreur vient vous livrer.

Nous recommandons fortement de vérifier l’état, le contenu et le nombre de colis, dès réception en présence du transporteur et de lui communiquer par écrit les anomalies éventuelles ou émettre une réserve à la réception de la marchandise. 

En cas de marchandise endommagée : refusez de signer le bon de livraison, à moins d'y faire figurer vos réserves, et refusez la marchandise.

En effet, « dès lors que le consommateur prend possession du bien, les risques (...) lui sont transférés », prévient la DGCCRF. « Par conséquent, il est important de ne pas signer le bon de livraison avant d'avoir vérifié le contenu des colis et l'état de la marchandise. » Mettez en demeure le vendeur, par lettre recommandée, de vous livrer un produit non endommagé. Les frais de retour et d'envoi restent à la charge du professionnel. C'est également à lui de se retourner contre le transporteur.

A noter : « Evitez de signer le bon de livraison en indiquant "sous réserve de déballage" », conseille l'INC. « Cette indication n'a aucune valeur juridique et ne permet pas d'établir que les dommages existaient lors de la livraison. »